Stages Cap&Vie


Jeunes de banlieues cherchent réseau de connaissances en province :
Basée à Mantes la Jolie, au cœur du quartier du Val fourré, l’association Cap&Vie, avec la participation d'arcenciel-france, donne la possibilité à des parents de banlieues d’accompagner leurs enfants vers l’emploi, en leur permettant de développer des réseaux de connaissances en dehors de leur cercle de relations habituelles.




Mantes la Jolie [Banlieue Parisienne]

Jeunes de banlieues cherchent réseau de connaissances en province

Basée à Mantes la Jolie, au cœur du quartier du Val fourré, l’association Cap&Vie donne la possibilité à des parents de banlieues d’accompagner leurs enfants vers l’emploi, en leur permettant de développer des réseaux de connaissances en dehors de leur cercle de relations habituelles.

réée en 1998 pour permettre aux moins de 14 ans de découvrir la vie à la campagne durant les vacances scolaires, Cap&Vie s’est de plus tournée depuis 2004 vers l’accompagnement des jeunes scolarisés ou étudiants à la recherche de stages. En effet, l’association a fait le constat que bien souvent, les jeunes scolarisés en banlieue font face à plusieurs difficultés dans la recherche de stage : formations peu reconnues, manque d'expérience, faiblesse des réseaux de connaissances parentales, marché de l'emploi saturé sur le territoire d'habitation, ainsi que les nombreuses représentations fantasmées sur la banlieue.

Comment dès lors concilier stage professionnalisant, création d’un réseau de connaissances et découverte d’un nouveau milieu ? La chose semble difficile en banlieue parisienne, mais pas en province. L’association va même plus loin, en proposant ces stages en zone rurale. Qui de plus éloigné d’un jeune de banlieue parisienne qu’une personne ayant vécu depuis toujours dans un milieu rural ? C’est ce que contredisent chaque année et depuis bientôt 8 ans les expériences vécues par les jeunes stagiaires et les entreprises et fermes qui les accueillent.

A partir du 12 novembre, et pendant 3 semaines, Aïssata, Cheikh et Emilie vont ainsi découvrir la vie à la campagne, tout en effectuant leurs stages respectifs dans les environs de la maison qu’ils se partagent avec des bénévoles de l’association. Aïssata et Emilie, élèves de 3ème, travailleront dans deux maisons de retraites en tant qu’animatrices, mais elles devront aussi se charger d’entretenir des chambres et de donner un certain nombre de soins aux résidents. Cheikh quant à lui étudiant en 2ème année de BTS, participera à la gestion d’une exploitation d’une centaine de chèvres laitières, sur toute la chaîne de production des fromages. Outre la formation professionnelle et la création d’un réseau, cette expérience de vie à la campagne est aussi une manière pour ces jeunes de se révéler, d’acquérir confiance et autonomie.



Cap&Vie travaille avec un réseau d’entreprises et de fermes dispersées dans 9 régions françaises : Bretagne, Pays de la Loire, Rhône Alpes, Auvergne, Poitou-Charentes, Ile de France et Centre. Ces partenaires, de par leur engagement, ont ainsi permis à plus de 290 jeunes de Mantes la Jolie de trouver des stages d’1 à 8 semaines en province depuis le lancement de cette activité.